Trip Planner

Items Collected: 0

Plans Created: 0

Située au centre de l’Asie du Sud-est, la Thaïlande est vraiment au cœur de la région. La carte de la Thaïlande révèle un pays dont le contour des frontières a la forme d’une tête d’éléphant : la tête et les oreilles regroupant les provinces du Nord et de l’Est alors que la trompe s’étend vers le Sud dans la péninsule malaise entre la mer Andaman et le Golfe de la Thaïlande.

La géographie de la Thaïlande présente des frontières naturelles avec des pays voisins : une frontière montagneuse avec le Myanmar (ex – Birmanie) au Nord et à l’Ouest ; une longue étendue du fleuve Mékong sépare la Thaïlande du Laos au Nord et à l’Est ; et le fleuve Mékong et les montagnes Dongrak délimite la frontière avec le Cambodge à l’Est.

Recouvrant une superficie d’environ 514000 m², la Thaïlande est le 50ème pays du monde, à peu près équivalent à la taille de l’Espagne. Située juste 15 degrés au Nord de l’Equateur, la Thaïlande possède un climat tropical et des températures allant de 19 à 38 degrés ; les pluies de la mousson prédomine de mai à juillet et un climat plus frais et plus sec se profile autour de novembre et décembre. En dépit de sa situation géographique entièrement tropicale, les quatre régions principales de la Thaïlande sont géographiquement distinctes les unes des autres.

A l’Ouest, le long de la frontière thaïlandaise avec le Myanmar, les montagnes forestières s’élèvent très haut et culminent à 2565 mètres avec le Doi Inthanon. Les sommets du Nord de la Thaïlande sont composés d’une faune sauvage et présentent les hivers les plus frais de la Thaïlande.

La géographie du Nord-est de la Thaïlande, où se trouve la frontière avec le Laos avec le fleuve Mékong, présente le plateau de Khorat qui s’étend au Sud vers la frontière avec la Cambodge. La région de l’Isan du Nord-est de la Thaïlande est la région la plus populaire du pays (à l’exception de Bangkok) et arbore nombre de capitales provinciales animées.

La géographie du centre de la Thaïlande est composé de plaines centrales, appelées le « bol de riz de l’Asie », à travers lesquelles le fleuve Chao Phraya nourrit les rizières et poursuit son cours vers la capitale animée de Bangkok avant de se jeter dans le Golfe de la Thaïlande.

S’étendant vers le Sud de la péninsule malaise, la fine trompe de l’éléphant sépare la mer Andaman du Golfe de la Thaïlande bordée de plages et d’îles des deux côtés des côtes. Auparavant, les baies protégées de l’étroit isthme de Kra étaient d’importants ports longeant une route ancienne et stratégique ; aujourd’hui les îles de Phuket et de Koh Samui sont également d’importantes destinations touristiques, les deux côtes contiennent aussi nombre de sites historiques, parcs nationaux, réserves naturelles, ainsi que de magnifiques forêts, des cascades et des plages.

En plus de ses paysages naturels, la Thaïlande est divisée en 76 provinces avec Bangkok comme capitale politique, économique, industrielle, éducative et culturelle.